Steep : « sports divers » et avalanche de fun !

Le lancement en accès anticipé de la beta de Steep, ce week-end, constitue une bonne occasion de vous confier nos premières impressions sur le futur hit d’Ubisoft. On y va !

Qu’il était frustrant, lors de l’Alpha fermée, de ne pouvoir vous parler de Steep, le prochain jeu d’Ubisoft, qui vous emmène aux sports (extrêmes) d’hiver le 2 décembre !

Mais c’est ainsi ! Lors d’une alpha, nous ne sommes pas là pour vous rendre compte de nos impressions (c’est même interdit ^^), mais pour échanger avec les développeurs, afin de leur faire remonter les défauts à corriger. Et ce sur un jeu encore en développement, donc encore très loin du résultat final. L’expérience est différente, mais tout aussi passionnante !

Ce week-end, Steep est entrée en bêta ouverte. Ou plutôt, Ubisoft donnait un accès anticipé à la bêta prévue en réalité du 18 au 21 novembre. Je constatais avec joie que les outils de partage (Share) de la PS4 étaient débloqués. Et les forums confirmaient que les restrictions étaient levées. Voici donc l’occasion de vous parler de ce qui s’annonce comme un grand jeu…

Et c’est votre serviteur qui s’y colle (avec plaisir), car Rob m’aura signalé de gros soucis de connexion sur la version PC de la bêta. Aucun soucis pour ma part, pour me connecter via ma PS4. Pour Rob, en revanche, l’expérience aura débouché sur de nombreux reboots, le jeu se fermant au bout de quelques minutes de jeu… Premier aspect à surveiller, donc !

Trois sur quatre

Steep

Car, comme vous l’aurez compris, tout l’intérêt du jeu repose sur l’alternance, à votre convenance, entre quatre types d’épreuves : du ski, du snowboard, du parapente et de la wingsuit. Ici, le menu est épuré au possible : pour choisir, vous passerez par un « open-world » gigantesque, qui vous emmène au pied du Mont-Blanc et ses environs.

J’avoue avoir eu beaucoup de mal à me dépatouiller avec le parapente, qui m’a semblé assez injouable ! Sans doute exigeant, mais j’avoue ne lui avoir prêté que très peu d’intérêt. Car…

… Car les trois autres disciplines m’ont passionné, à la limite de l’obsession. Le ski est excellent, le snowboard encore davantage, et la wingsuit est un trip absolu. On enchaîne les sensations grisantes, avec ce seul regret de ne pas pouvoir y jouer en VR.

Le choix de ces discipline est une idée de génie. Mieux encore : le fait de pouvoir switcher d’un moyen de déplacement à l’autre en toute liberté est encore plus grand. Trop rompu, dans ce genre de jeux, à enchaîner des épreuves sans autre transition qu’un menu, je m’étonne encore de ce sentiment immersif que procurent Steep, et son architecture en « open-world ».

Voilà le maître-mot du jeu : la liberté ! La liberté de faire les épreuves « comme » et « quand » bon vous semble. Ou la liberté de vous balader librement et de dévaler les pentes. Ou encore la liberté de commencer votre descente à skis, de traverser un village à pied, et de terminer en snowboard.

Steep rompt la monotonie grâce à une dimension « exploration » assez poussée : à l’aide de vos jumelles, c’est à vous de découvrir les spots sur lesquels vous pourrez ensuite vous éclater.

Allez, c’est promis… Je vais laisser sa chance au parapente. J’y retourne dès la publication de cette preview 😉

Un bémol : la technique

14962687_10211288442625593_2998181691874218564_n

Dois-je vraiment prendre cet aspect en compte ? Nous sommes toujours sur une beta, je vous le rappelle ! Les choses peuvent encore beaucoup évoluer… Ou pas, car un mois, ce n’est finalement pas tant que cela !

Toujours est-il que, malgré de bons graphismes et une vraie ambiance, j’ai relevé de l’aliasing et du clipping dans les décors. Ces sapins qui apparaissent sous vos yeux, au loin, la console les générant en temps réel.

Les développeurs devront aussi corriger quelques bugs graphiques. Comme votre personnage dont les pieds passent à travers de la pierre lorsqu’il attend sagement près d’une borne de panorama.

Le jeu semble d’ailleurs avoir quelques problèmes avec les collisions : on peut tomber en frôlant à peine un rocher, tandis qu’en wingsuit, on passe à travers un pylône électrique sans se prendre les poutres, comme s’il était à l’état vaporeux (voir notre vidéo).

Enfin, dans l’ensemble, quelques textures me semblent assez sommaires. Si les sapins épatent avec leurs épines très détaillées, j’ai toutefois relevé quelques textures à plat dans la végétation. Les villages et les chalets manquent aussi de vie, mais quelque chose me dit qu’ils pourraient se peupler avec la magie du multijoueur.

Mais si le jeu a quelques lacunes, il a aussi de grandes qualités : les panoramas sont tout simplement sublimes. Les développeurs ont aussi ajouté de petits détails qui font vivre vos descentes endiablées, à l’image de ces « boules de neige » qui roulent et creusent des sillons dans la poudreuse, à coté de vous. L’ambiance sonore est, elle aussi, assez réussie, et contribue à une immersion plutôt bonne.

Cet aspect est donc très relatif, car les défauts ici relevés sont typiquement ceux que la beta a pour objet de détecter. Et qui sont donc voués à être améliorés d’ici la version finale. On l’espère en tout cas !

Attentes et impressions

steep

  • Mon niveau d’attente : 9/10

Donc, je ne vais pas vous le cacher : mes attentes sont très fortes ! Dans l’ensemble, Steep m’aura laissé une excellente impression, sur trois disciplines sur quatre !

Et pourtant… J’avoue être exigeant ! Dopé dès le plus jeune âge aux Shawn White, 1080° Snowboarding et autres SSX, on ne me la fait pas ! Des jeux de sports d’hiver, j’en ai vu passer !

Alors, j’étais dubitatif en apprenant qu’Ubisoft s’engageait sur ce terrain très glissant. Mais mes essais sur Steep m’ont démontré que le géant breton va encore nous en mettre plein la vue. (Non, ce n’est pas du « chauvinisme régional », même s’il est vrai que j’ai grandi à 20km du siège historique d’Ubisoft à La Gacilly… Yves Guillemot, si vous nous lisez…)

Donc oui ! J’attends Steep avec une grande impatience ! Ces dernières heures à m’éclater comme un fou, à alterner records personnels et planter de bâton dans la poudreuse, me donnent envie. Envie d’y revenir, de terminer mon exploration du Mont Blanc. Et de retourner ce qui s’annonce déjà comme une nouvelle référence, dans un genre vidéoludique quelque peu déserté par les « must-have » d’hier…

  • Si vous voulez essayer Steep, sachez qu’il sera en beta ouverte du 18 au 21 novembre. Pour une sortie sur PS4, Xbox One et PC le 2 décembre. Pour s’inscrire :
Site officiel

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.