Pokémon Soleil et Lune : un vrai « nouveau » jeu ?

C’est le mercredi 23 novembre que sortiront les deux nouveaux épisodes de Pokémon sur 3DS : Pokemon Soleil & Lune. Nintendo ayant mis une « démo spéciale » à disposition, nous ne pouvions nous empêcher de « previewter » le jeu pour vous…

On prend (presque) les mêmes…

pokemon-soleil-lune-gameplay-rival

Le jeu s’ouvre sur une séquence assez jolie, durant laquelle vous allez découvrir votre personnage (Sun). Les quelques dialogues qui vont suivre sont là pour planter le décor.

Au niveau du scénario, ne vous attendez pas à de la méga-folie. La construction scénaristique est la même que dans tous les autres jeux Pokémon ! A quelques petites nuances près !

Ainsi, vous incarnez un enfant qui emménage tout juste avec sa mère (comme dans la plupart des jeux Pokémon, on ne sait pas ce que devient « papa »). Votre héros arrive de Kanto, dans une maison toute neuve et pleine de cartons.

Très vite, en se baladant en ville (un moyen de vous rappeler à quoi sert un Poké-Stop), vous allez croiser Tili, un enfant du village qui va devenir à la fois votre meilleur ami et votre meilleur rival. Et comme dans tous les Pokémon, vous rencontrerez aussi rapidement la Team Skull, qui est à Alola ce que pouvaient être autrefois la Team Rocket ou la Team Plasma…

On pourrait encore comparer longtemps Pokémon Soleil ou Pokémon Lune avec leurs prédécesseurs : le scientifique du coin rapplique au bout de trois minutes de jeu, tous les habitants n’ont que le mot « Pokémon » à la bouche, et vous allez rapidement devoir parcourir ce nouveau monde pour montrer aux autres « qui a la plus longue » (je parle de la liste du Pokédex, bien sûr).

Fait assez amusant : le scénario, malgré ses variantes, est tellement proche des autres épisodes, que je me suis surpris à anticiper chaque événement de cette démo, en tombant juste dans 95% des cas 😉 En même temps, c’est une démo, et les communiqués nous ont dévoilé une trame finale beaucoup plus passionnante !

Mise en scène : un vrai nouveau Pokémon

pokemon_soleil_lune_demo_ville

Si le scénario nous surprend trop peu, on ne peut pas dire la même chose de la mise en scène du jeu. Avec ses plans très cinématographiques, ses graphismes plus détaillés… On constate très vite que Pokémon Soleil réinvente entièrement la licence. Visuellement, le résultat est une claque. A ce niveau, on peut parler de gros dépoussiérage !

Avec sa ville, et avec des graphismes qui vous immergent encore davantage dans l’aventure, Pokémon Soleil et Lune surprennent dans le bon sens. On sent que Yo-Kai Watch est passé par là (même si les développeurs ne sont pas les mêmes, je trouve pas mal de similitudes dans les angles de vue et dans la mise en scène).

L’interface aussi se modernise. A l’image de l’écran de combat, affiché sur l’écran inférieur. Intouché depuis des lustres, il semble tout beau, tout neuf. Et le joueur n’a qu’une envie : balancer quelques techniques spéciales pour voir ce que cela fait. Mais au final, le résultat reste le même, à savoir des Pokémon sauvages mis KO par votre Amphinobi surcheaté.

Nouvelles mécaniques

c1d68caf11350a6fd854d6e613a4bed7

Plutôt malin ! Nintendo nous a concocté une démo qui, bien que courte, va nous permettre de voir une grande partie des nouvelles mécaniques du jeu.

On découvre ainsi les capacité Z : quand vous êtes en symbiose avec votre Pokémon, grâce à votre bracelet, vous pouvez déclencher ces capacités Z (ici avec Pikachu) ou faire méga-évoluer votre compagnon (ici pour obtenir un Sachanobi complètement pété).

Nous découvrons aussi ici des Pokémon sauvages qui peuvent appeler des renforts à l’aide, transformant un duel de base en « un contre deux » ou « un contre trois ». Que vous n’aurez toutefois aucun mal à plier avec un Amphinobi niveau 36 dans votre équipe.

Toujours dans cette démo, le professeur vous initie aux joies d’embêter les Pokémon sauvages avec le flash de votre appareil photos (le Motisma-dex qui remplace votre Pokédex). Il vous apprend également que, pour être un dur, un tatoué, il faut partir faire le tour des îles pour un grand parcours initiatique. Mais ce sera pour l’aventure principale.

Dans un jeu entièrement traduit en français, on apprécie de retrouver Pokémon, et on s’amuse de faire connaissance avec la Team Skull, plus ridicule qu’aucun autre ennemi (aahhh, cet individu avec un langage et une démarche de « cacaille ») !

Enfin, notez que, si vous terminez la démo, vous débloquerez Amphinobi (version « Sachanobi ») pour votre version définitive du jeu.

Quelle attente ?

pokemon_soleil_lune_demo_bracelet_z

 Mon niveau d’attente : 8/10 !

Pokémon, c’est cool, mais ça ne se renouvelle pas vraiment… Et bien aujourd’hui, SI !! Cela ne m’était pas arrivé depuis un bout de temps ! Aujourd’hui, j’ai vraiment l’impression d’avoir un nouveau jeu Pokémon entre les mains !

C’est beau, la mise en scène est dynamique. L’histoire vous emmène en vacances sous les tropiques, et le gameplay amélioré m’a semblé vraiment agréable à jouer.

Alors, bien sûr, on pourra toujours reprocher à Game Freak de faire du neuf avec du vieux. De recycler, aussi, en ajoutant de nouveaux Pokémon, histoire de vendre encore plus de produits dérivés (jouets, cartes à collectionner). Mais qui ne le fait pas ?

Toujours est-il que Pokémon Soleil/Pokémon Lune est un vrai nouveau jeu. Très proche de ses aînés dans sa structure narrative. Mais aussi avec suffisamment de nouveautés pour permettre au fan de la série (celui qui connait tous les jeux par coeur) de tout reprendre à la base. Pokémon S/L suscite la curiosité… Et l’envie, aussi !

Site officiel

vous pourriez aussi aimer More from author

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.