Rise of the Tomb Raider 20th Anniversary : une version ultime gorgée de bonus

TEST. – Un an après sa sortie sur Xbox One (suivie quelques mois plus tard d’une version PC), Rise of the Tomb Raider arrive enfin sur PS4, dans une édition « 20e anniversaire » plutôt copieuse ! L’occasion de revenir sur cette suite des aventures de Lara, version 8e génération !

Le retour de la belle

bloodties_04-1024x572

Il y a un an, Square-Enix, Crystal Dynamics et Eidos Montréal nous proposaient la suite du reboot de Tomb Raider (sorti sur la génération précédente de consoles, lire aussi notre test). Une exclusivité temporaire qui avait permis à Microsoft, en échange d’un gros chèque, de proposer le jeu à ses abonnés avant tout le monde. En début d’année 2016, les joueurs PC pouvaient à leur tour jouer avec la belle, laissant les possesseurs de PS4 quelque peu frustrés.

Mais ce mois d’octobre, les pendules sont remises à l’heure, avec la sortie d’une édition « 20e anniversaire » plutôt généreuse en contenu, enfin sur PS4 ! Techniquement, le temps aidant, le passage sur PS4 bénéficie de quelques légères améliorations graphiques : moins d’aliasing, effets mieux maîtrisés…

Nous ne reviendrons pas, dans ce « 2e avis », sur l’aventure principale du jeu : celle-ci reste la même que pour la version PC, que nous avions testé précédemment. Pour plus de détails, nous vous proposons de relire le test de Rob, ici :

Lire aussi notre test de « Rise of the Tomb Raider »

Attardons-nous plutôt sur le nouveau contenu offert avec cette version…

Les liens du sang

bloodties_05-1024x572

Outre la quête principale du jeu, c’est LE gros morceau de cette version célébrant le 20e anniversaire de la licence. Un nouveau chapitre s’offre à vous !

Dans ce DLC premium, pas de jungle tropicale ou de temple précolombien ! Vous allez pouvoir explorer de fond en comble… le manoir Croft ! Mais attention : si « exploration » il y a, il s’agit ici d’une quête scénarisée, et non de la possibilité de se balader librement dans le manoir, pour barboter dans la piscine ou s’entraîner dans le labyrinthe végétal comme autrefois.

Sur fond de guerre familiale, Lara doit explorer le manoir afin d’y trouver les preuves qu’elle est bien l’héritière légitime de papa-Croft, et ainsi empêcher son vilain tonton de faire main-basse sur cette propriété qui abrite tant de vieux souvenirs. Un ajout vraiment intéressant, qui vous en apprendra plus sur la mythologie « Tomb Raider » et en particulier sur la famille Croft.

En VR

bloodties_01-1024x571

Ayant été servie en dernier, la PlayStation 4 ne pouvait pas passer à coté d’une exclusivité maison ! Et cette exclu, c’est bien évidemment une nouvelle vue du manoir, comme si vous y étiez, à l’aide du PlayStation VR, qui vient ici démontrer ses capacités dans « Les Liens du sang ».

A vous l’exploration du manoir à la première personne, pour de vrai… Hélas, n’ayant pas encore acquis de PlayStation VR, il nous a été impossible de tester cet aspect. Ce n’est que partie remise, mais nous ne doutons pas du coté « hypra-super-génial » de cette option 😉

Le cauchemar de Lara

larasnightmare_01-1024x556

On reste dans le Manoir Croft, mais cette fois avec un volet très à la mode : l’invasion de votre environnement préféré par une horde de zombies, avec leurs look décharné et leurs yeux en mode « feux de croisement ». A croire que le « mode Zombies » de Call of Duty a fait des émules 😉

Rejouable comme bon vous semble, ce mode est vraiment très sympa, un peu flippant parfois pour ne pas dire oppressant, bien réalisé, mais clairement pas ce que j’attends dans un Tomb Raider !

D’une part parce que je pense arriver à saturation en termes de bouffeurs de cervelles (au risque de vous choquer, je n’ai toujours pas commencé à regarder The Walking Dead et n’en ressens pas le besoin), d’autre part car, comme je l’ai dit, Tomb Raider est pour moi un jeu d’exploration de tombeaux, de balades dans la toundra, mais pas un jeu dans lequel j’espère dézinguer du mort-vivant.

Dans son test du jeu, Rob regrettait justement que Rise of the Tomb Raider délaisse trop souvent le coté exploration pour du carnage gratuit… Ce mode va encore plus dans ce sens : un bon défouloir, mais pas vraiment dans l’esprit initial de Tomb Raider.

Des skins rétro

classiclara_01-1024x571

En tant que joueur appréciant fortement la licence Tomb Raider, voilà une option qui me fait bien plaisir, bien qu’elle soit très anecdotique : vous pourrez ici débloquer de bons vieux skins rétros pour Lara, et croyez-moi, vous n’allez plus lire le jeu de la même manière en les utilisant 😉

Vous pourrez ainsi modifier votre « top-model » magnifiquement modélisé en Lara des années 90, avec la « Core-Design’s Touch », avec ses gros polygones et ses seins pointus, en appliquant l’un des cinq skins rétro :

  • Skin Tomb Raider en mode « entrainement dans le manoir »
  • Skin classique de Tomb Raider II
  • Skin classique Tomb Raider II avec un Bomber
  • Skin classique d’Angel of Darkness
  • Skin de Tomb Raider Chronicles

Outre ces skins rétro, vous trouverez également dans le pack, pour votre Lara « moderne » cette fois, douze nouveaux costumes (dont une tenue inspirée par Tomb Raider III, qui vous accordera toutes les compétences, sur l’arbre de compétences, des classes Chasseur, Castagneur et Survivant) pour Lara, ainsi que sept nouvelles armes. Plus de 35 cartes « exploration » sont aussi comprises.

Mode co-op et difficulté supplémentaire

screen04-min

Enfin, si vous aviez trouvé trop « facile » l’aventure principale de Rise of the Tomb Raider, cette nouvelle version ajoute un niveau de difficulté supplémentaire : le mode « survivant ultime » !

Et dans ce mode, accrochez-vous : s’il reprend le niveau de difficulté « survivant » du jeu d’origine, il pousse le bouchon encore plus loin en supprimant totalement tous les points de passage du jeu. Le seul moyen de sauvegarder sera donc de trouver toutes les ressources nécessaires pour pouvoir allumer un feu de camp ! Chaud !

L’éditeur pense aussi à tous les joueurs qui ont des amis, en ajoutant ici un nouveau mode « endurance en co-op« . Dans ce mode, vous devrez survivre le plus longtemps possible en vous alliant à un ami. Le jour, vous devrez éviter de dangereux pièges ; la nuit, chaque ennemi devient potentiellement le visage d’une mort assurée.

Ajoutez à cela le fait que vous deviez trouver ou chasser toutes les ressources (nourriture, de quoi alimenter le feu), et vous comprendrez que ce mode est particulièrement ardu. Pour la plupart des joueurs, l’objectif ne sera pas de finir cette campagne, mais de survivre le plus longtemps possible. C’est déjà pas mal !

Plus globalement, ce CD contient l’ensemble des DLC sortis à ce jour pour Rise of the Tomb Raider, à savoir :

  • Baba Yaga : le temple de la sorcière
  • Le mode « Endurance »
  • Réveil glacial (repoussez des vagues d’infectés)

Au final

bloodties_02-1024x571

Alors finalement, faut-il ou non faire l’acquisition de cette nouvelle version de Rise of the Tomb Raider ? Si vous êtes fan de la série et que vous possédez une PS4, la réponse est bien évidemment « OUI », puisque cette galette constitue votre seule opportunité de faire l’aventure.

Si vous êtes fan de Tomb Raider mais que vous possédez une Xbox One ou un PC (puisque cette « 20th years celebration » existe aussi sur ces supports), la réponse est la même puisque cette édition constitue un solide investissement, très complet, pour ne pas dire gorgé de bonus. Pour le fan de Lara Croft, cette édition constitue donc la version ultime à posséder coûte que coûte !

Mais si la licence ne vous attire pas plus que cela, je vous renvoie au test de Rob (version PC), la campagne principale n’ayant pas vraiment évolué (elle comporte même encore certains lags) : êtes vous prêts à dépenser juste pour des bonus cosmétiques et trois nouveaux modes (aussi bons soient-ils) ? Je vous laisse juge !


Verdict

1471684053-9905-jaquette-avant

Pour le fan, c’est LA version ultime, archi-complète, à ne manquer sous aucun prétexte ! Pour les autres, reste à savoir si l’investissement en vaut la peine, à plus forte raison si on a déjà bouclé l’aventure…

16/20

Les + :

  • Toujours aussi joli
  • Un vrai collector pour les fans, avec du vrai contenu
  • « Les Liens du Sang », un chapitre sympa à jouer
  • Un mode VR en exclu (momentanée ?) sur PS4
  • Les skins rétro pour les nostalgiques
  • Tous les DLC réunis
  • Dans certains nouveaux modes, une difficulté qui comblera les hardcore-gamers…

Les – :

  • … Mais une difficulté qui rebutera sans doute les joueurs moins aguerris !
  • La quête principale ne change pas : on retrouve son coté générique et quelques uns de ses bugs
  • Le « Cauchemar de Lara » est très sympa, mais je n’en vois pas l’utilité dans un Tomb Raider

Rise of the Tomb Raider : 20e Anniversaire, par Eidos-Montréal et Crystal Dynamics pour Square-Enix, sur PS4, Xbox One et PC. Pegi : 18.

Test réalisé sur une version fournie par l’éditeur.

Site officiel

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.