Rig 500 HS : un « poids plume » qui envoie du lourd !

TEST. – Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas un jeu que nous allons tester aujourd’hui, mais un casque gaming : fabriqué par Plantronics, sur le papier le Rig 500 HS offre le parfait compromis aux débutants comme aux pros-gamers. Dans la réalité, la parade de séduction commence dès l’ouverture de la boite.

Une bonne impression dès le déballage

img_1145

Comme je l’ai écrit dans l’intro de ce test, le RIG 500 HS commence à vous faire de l’oeil à peine la boite entre les mains. Une boite assez jolie, aux couleurs sombres, mate avec le casque en matière brillante. Le pack semble léger, et la curiosité nous pousse à ouvrir cet emballage.

Le casque, livré en kit, est solidement calé dans son emballage, un blister glissé dans le carton. Les éléments sont tantôt fixés au plastique par des bandes velcro, tantôt coincés dans le plastique lui-même. Au moins, on est sûr d’une chose : même si des éléments venaient à se balader dans l’emballage, ce qui est fortement improbable, il y a peu de chances qu’ils soient abîmés (excepté si votre facteur est passé sur le colis avec un rouleau compresseur). Le constructeur a fait les choses avec sérieux, et ce dès le packaging 😉

Un casque en kit, donc… Il va vous falloir notamment monter les écouteurs sur l’armature. Notez que, pour trouver la position adaptée à votre tour de tête, trois crans sont disponibles… Je clipse les oreillettes sur le support de plastique… Le micro est OK lui aussi… Il ne reste plus qu’à brancher la prise jack dans l’appareil de votre choix (PS4, PC, tablette, téléphone même si vous le souhaitez).

Etrangement, cette petite préparation me rappelle la douce époque durant laquelle je montais méticuleusement des figurines, avec une certaine excitation. Une fois le « travail » terminé, c’est avec fierté que je contemplais ma réalisation, en me disant « c’est moi qui l’ai fait » ! Je retrouve cette agréable sensation : ce que je viens de réaliser n’a rien d’extraordinaire, mais curieusement, je me sens maintenant plus attaché à ce casque…

Sous licence officielle PS4, le Rig 500 affiche le logo de la console de Sony dans l’oreillette gauche et sur le serre-tête ajustable.

  • Notez que Plantronics vous permet de customiser votre casque : si vous le souhaitez, vous pouvez changer l’arceau (noir) contre un autre, transparent ou couleur « camouflage » (vendus séparément). De même, vous pourrez par la suite acquérir des écouteurs ouverts.

img_1148

Le RIG 500 HS en action

Le casque en main, on est tout d’abord marqué par sa légèreté. Très exactement 200g. En témoigne cette réflexion de Tifa, notre testeuse préférée qui, essayant le casque, me faisait remarquer que « l’on oublie vite qu’on l’a sur la tête ». Notre « poids plume » est un véritable séducteur !

Le constructeur nous assure que ce casque est solide ! Force est de constater que, si je craignais de prime abord qu’un tel produit soit aussi « cassant » que léger, je dois reconnaître que c’est une autre bonne surprise : l’armature me semble résistante, malgré le fait que le HS500 soit « tout plastique », et la finition est soignée.

J’apprécie particulièrement le fait que le constructeur ait également renforcé les câbles au niveau du jack et des écouteurs : dans neuf cas sur dix, c’est à cause de fils qui s’arrachent que je dois faire le deuil de mes casques. Ici, ils sont solidement fixés, et je me dis qu’il faut vraiment y aller comme une brute pour dénuder les fils !

Autre point très agréable : le micro rétractable qui, selon sa position, va ouvrir ou fermer les canaux de conversation. Lui aussi est solidement fixé à l’oreillette gauche, et ne risque pas de tomber pendant vos enregistrements.

Et si on jouait ?

Et in-game, ça donne quoi ? Une fois en jeu, le casque continue à nous surprendre, avec un son bien équilibré entre les graves et les aigus : les écouteurs fermés sont équipés de résonateurs basse fréquence. Autrement dit, ils amplifient les basses, mais sans affaiblir les aigus et les mediums.

En jeu, la restitution audio est vraiment très plaisante : testé sur la démo de Fifa17 (vidéo à voir sur notre page YouTube), le moindre bruit d’arrière plan est perceptible, des chants de supporters au sifflet de l’arbitre !

Nous avons même poussé le vice jusqu’à tester le casque sur la démo de Resident Evil 7 : mal nous en a pris !! Les p’tits bruits bien flippants sont ici amplifiés, le 500 HS les restituant même dans l’espace, avec cette impression que des craquements proviennent de l’arrière ! Expérience à déconseiller aux « flippettes » !

Pour terminer ce test de rendu sonore, nous ne pouvions passer à coté d’un essai sur un bluray ! A tout hasard, Star Wars Episode VII ? Force est de constater que le casque « envoie du bois », les basses sont impeccables, la qualité encore au rendez-vous !

En enregistrement, le son capturé par le micro est limpide, et la comparaison avec ce que nous pouvons faire avec le micro-casque PS4 livré par Sony est sans appel : on est très nettement au dessus, la différence est perceptible à l’oreille en se repassant le replay.

La fiche technique du RIG 500HS nous parle de micro antibruit, et je confirme ! Plus le temps passe, et plus le casque s’impose comme le compagnon idéal pour tous les streamers, ou tout simplement pour les gamers qui veulent posséder du bon matos à moins de 60€.

Pour aller plus loin, nous avons aussi testé le casque sur un mobile. Et hormis le fait que votre look risque d’interpeller dans la rue, le résultat est vraiment excellent : le micro et les écouteurs permettent une conversation très audible. C’est la fin des kits main-libre ! 😉

Des défauts ?

Et oui ! Qu’il s’agisse d’un jeu ou de matériel, le testeur se doit de se glisser dans la peau de l’utilisateur chiant exigeant, qui va chercher la petite bête ! Et si le RIG 500 HS nous a séduit jusqu’à maintenant, peut-on lui trouver des défauts ?

Et la réponse est… Oui ! Bien que ceux-ci soient davantage de l’ordre du détail, plus que de l’incident diplomatique ! Les défauts que nous pointerons ici son donc plutôt légers, et concentrés sur les écouteurs.

A commencer par la matière en tissus qui vient délicatement s’appliquer sur vos petites oreilles. C’est doux, confortable, très agréable… Mais on a déjà vu meilleure isolation sonore. Ici, vous serez en immersion dans votre jeu, mais certains bruits extérieurs (je pense par exemple à ces pu… de mobs aux pots trafiqués qui passent dans la rue) passeront à travers les coussinets.

Le micro rétractable est monté sur l’écouteur gauche, et le casque ne vous propose pas d’alternative. Tant pis pour ceux qui auraient préféré avoir leur micro à droite, il est ici impossible de le changer de coté. J’avoue que cela ne me dérange pas personnellement, mais j’en connais qui n’en dormiront pas ^^

Il aurait été très intéressant d’avoir un contrôle de volume sur le casque. Ici, vous devrez passer par l’appareil connecté au casque pour baisser ou monter le son. Je suis bien conscient qu’un contrôle de volume est optionnel sur un tel casque, mais c’est toujours un plus !

Enfin, il est vraiment dommage que ce casque soit filaire, lorsque la concurrence aligne du matériel bluetooth. La conséquence est que vous ne pourrez faire de pause pipi sans enlever le casque, à moins d’emporter votre manette avec vous… (ceci dit, si vous choisissez cette option dans ce cas de figure précis, pensez à relever le micro 😉

Fiche technique

  • Monture flexible et solide
  • Bandeau réglable pour un bon maintien et un port confortable
  • Ecouteurs en mousse à mémoire de forme avec isolation acoustique
  • Ecouteurs de 40 mm de diamètre avec résonateurs basse fréquence
  • Micro-perche antibruit amovible, à relever pour activer le mode muet
  • Compatible : PC, mobile et consoles
  • Réponse en fréquence du microphone : 100 Hz – 10 kHz
  • Poids du micro-casque : 200 g
  • Réponse en fréquence : 20 Hz à 20 kHz
  • Prix conseillé : 59,99€
  • Disponibilité : dispo.

Au final

Avec le recul, je constate que ce casque m’aura laissé une bonne impression de l’ouverture de la boite jusqu’à son utilisation. Qu’il s’agisse de sa finition ou du rendu qu’il vous offre, le RIG 500 HS cumule les bons points en mode « Paic Citron » (« quand y’en a plus, y’en a encore »).

A l’utilisation, nous avons ici un casque qui allie un très bon rendu sonore avec un confort vraiment plaisant : le parfait compromis, pour les amateurs comme pour les pro-gamers qui recherchent un produit à la fois sérieux et bon marché. Pour le dire autrement, le RIG 500 HS offre la qualité d’un casque gaming à 200 balles, mais pour moins de 60€. Level 1 a trouvé son casque officiel ?

Reste à vérifier comment le casque vieillit : le constructeur le présente comme « quasi-indestructible », et malgré tout le bien que je pense du Rig 500 HS, mon esprit cartésien m’empêche de prendre cet argument comme argent comptant.


Verdict

Le RIG 500 HS offre la solidité et la qualité d’un casque gaming à 200 balles, mais pour moins de 60€ !

17/20

Les + :

  • Ultra léger
  • Son prix plus que correct (59,99€)
  • Soigneusement emballé
  • Très bonne finition
  • Sous licence officielle PS4, mais compatible avec tous les supports à prise jack 3.5
  • Vraiment confortable
  • casque d’apparence solide
  • Trois niveaux de réglages pour s’adapter à toutes les têtes
  • Une qualité sonore au top
  • Son côté « en kit » fait que vous n’êtes pas un simple consommateur

Les – :

  • Le micro-rétractable ne peut être fiché que sur l’écouteur gauche
  • Pas de contrôle de volume sur le casque
  • Coussinet en tissus, laisse passer certains sons
  • C’est du filaire

Casque gaming « Rig 500 HS« , par Plantronics. Licencié PS4, mais compatible avec tout appareil qui comporte une prise jack 3.5 mm.

Test réalisé sur un casque prêté par le constructeur.

Site officiel

vous pourriez aussi aimer More from author

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.