Civilization VI : La Reine Victoria à la tête de l’Angleterre

VIDEO. – 2K et Firaxis Games révèlent aujourd’hui que la Reine Victoria sera à la tête de l’Angleterre dans Sid Meier’s Civilization VI, disponible le 21 octobre sur Windows PC.

Reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande, impératrice des Indes et grande protectrice de la foi, la reine Victoria devint héritière présomptive à l’âge de onze ans et fut couronnée reine moins d’un mois après son dix-huitième anniversaire, suite au décès de son oncle, le roi Guillaume IV.

Elle dirigea l’Empire britannique pendant soixante-trois années riches en événements, au cours desquelles la souveraine multiplia la taille de son empire par les conquêtes militaires. L’ère de son règne fut si majestueuse qu’elle porte aujourd’hui son nom : l’époque victorienne, une période de grands changements culturels, industriels, politiques, scientifiques et militaires au sein du Royaume-Uni, où la conviction nationale et le raffinement moral se firent les idéaux du peuple.

Quartier exclusif : le port militaire de la Royal Navy

Le tout premier chantier naval, en 1496, se trouvait à Portsmouth, sur la côte sud de l’Angleterre. Au plus haut de sa puissance, l’Empire britannique possédait la marine la plus avancée et menaçante au monde, et la Royal Navy entretenait différentes installations aux quatre coins de la planète, où les navires en service pouvaient être amarrés, réarmés, réparés et apprêtés au combat.

Unité exclusive : les tuniques rouges

Les fameuses (ou redoutées, c’est selon) tuniques rouges, ces soldats britanniques vêtus de façon voyante, furent le pilier de l’infanterie britannique tout au long du règne du Royaume-Uni en tant que superpuissance mondiale : le roi pouvait à tout moment les envoyer combattre dans des terres aussi exotiques que l’Amérique, le royaume zoulou, l’Inde ou l’Égypte.

Même si leur uniforme criard faisait de ces hommes des cibles faciles, les décideurs de l’époque estimaient que les taches de sang étaient trop démoralisantes pour les troupes, d’où l’idée de les masquer avec du tissu rouge. Malheureusement pour eux, en versant du sang sur du tissu rouge, on obtient une trace noire, ce qui n’est pas bien folichon non plus.

Unité exclusive : le loup de mer

De 1560 à 1605, la reine Élisabeth Ière autorisa ses « loups de mer », des corsaires, à attaquer les navires et colonies des autres nations, même si l’Angleterre n’était pas en guerre avec celles-ci. Ces marins n’étaient guère plus que des pirates assermentés, et la plupart passèrent leur vie à attaquer les villes et les bateaux des Caraïbes.

Site officiel

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.