Gran Turismo (PSP)

1 47

Gran Turismo PSP, sorti en novembre, laisse une grande impression de « moquerie »… Ca n’est pas vraiment une habitude pour Polyphony donc on leur pardonne. Il n’empêche que, ce jeu annoncé avec la sortie de la PSP, n’est finalement sorti que cinq ans plus tard. En cinq ans, de bonnes choses auraient pu être faites, on en est loin.

 Contenu limité

gran-turismo-playstation-portable-psp-009[1]Ce jeu a tout de même des qualités : plus de 700 caisses allant de la 2cv aux plus grosses cylindrées (Ferrari est enfin dans GT, vivement GT5 sur PS3) très joliment modélisées mais toujours en mode « invincible », 45 circuits en mode normal et miroir (soit 90 tracés, on retrouve des circuits de GT4 mais aussi des tracés qui avaient disparu depuis quelques volets : hélas les circuits nocturnes ne sont plus de la partie), un mode ad hoc pour défier un pote qui a le jeu, les permis pour les puristes, des achats progressifs au fil des courses (quatre nouveaux constructeurs toutes les deux courses), l’apparition du « tracé » pour vous montrer où rouler et où freiner…

Des éléments qui auraient pu faire de GT un hit, mais hélas c’est à peu près tout !

Pas ou peu de challenge

GranTurismoPSP_Edit024[1]Car ce qui frappe dans cette version, c’est l’impression de manque : le mode carrière a disparu et il vous faudra vous contenter du mode arcade, pas de réglages ou de customisation des voitures non plus, le mode « on-line » est lui aussi absent…

La difficulté du jeu est assez limitée : les trois autres voitures en course suivent toujours la même trajectoire et avec un peu d’entrainement (et quelques tours en classe S sur le Nurburgring), vous collecterez très vite les fonds nécessaires à l’achat des grosses cylindrées (pour la F1 Ferrari de Raikkonen et Massa, il faudra néanmoins cumuler 8 millions)…

Bref : pas très difficile et sans mode carrière, la durée de vie de GT est considérablement amoindrie : une fois les permis obtenus, il ne vous restera plus qu’à tourner en rond sur les circuits pour gagner des crédits.

Soirée patinoire !

gran-turismo-psp-circuit-allemagne-nismo[1]La jouabilité, qui est devenue la marque de fabrique du « real driving simulator », est ici décevante : si les « petits » modèles ont un bon comportement sur la route, dès que vous allez grimper en cv, vous allez vous retrouver au volant de véritables savonnettes.

Agréable à conduire en ligne droite, dès qu’un virage se profile, bonjour le gravier ! A moins de freiner comme un dératé…

J’ai vu dans la presse spécialisée que la bande son est excellente : c’est vrai pour le son des moteurs, mais concernant les musiques, on est dans le moyen, et heureusement, une option à débloquer vous permettra d’écouter vos propres MP3 stockés sur votre PSP, durant votre partie. Ca c’est plutot une bonne idée, car si certains thèmes sont très bons, on passe parfois à des pistes plutôt moyennes.

Si vous êtes joueur, tentez donc d’installer la BO de Super-Mario Kart sur votre PSP : le circuit Deep Forest avec « Moo Moo Farm » en musique de fond, ça peut être fun 😉

A la « va vite »

gran-turismo%20psp%20menu[1]Pour résumer, Gran Turismo PSP est un jeu magnifique visuellement, mais qui se ternit hélas très vite, la faute à une durée de vie réduite considérablement par l’absence de on-line ou de mode carrière.

L’impression de jeu pas fini est frustrante, surtout lorsque l’on se remémore que le jeu est reporté depuis maintenant 5 ans : Polyphony ne pourra pas dire que le jeu est ainsi faute de temps ! Les fans de Gran Turismo seront très déçus, à moins que Sony en profite pour commercialiser par la suite des mises à jour et des compléments sur le PSN : dans ce cas, c’est votre banquier qui sera déçu !

En revanche, si vous recherchez un jeu de course qui offre des parties rapides pour jouer dans le bus ou dans la salle d’attente du médecin, vous en rêviez, Sony l’a fait !


 Avis

Gran Turismo PSP - 00

Pas terrible !

Les + :

  • Plus de 700 véhicules
  • de nombreux circuits
  • challenge avec les permis
  • belles modélisations
  • ambiance Gran Turismo
  • des musiques sympas…

Les – :

  • … d’autres musiques catastrophiques
  • Pas de mode « carrière », donc très vite, on ne fait que tourner en rond
  • voitures « savonnettes »
  • on est loin de la jouabilité des versions « salon »
  • toujours pas de dégats sur les voitures.

Gran Turismo, chez Polyphony Digital, sur PSP (version UMD et numérique sur le PSN).

vous pourriez aussi aimer More from author

1 commentaire

  1. lulu dit

    Sympa ton blog et très jolie j’organise un concours sur le plus beaux blog de jeux vidéo et aussi un sondage sur les jeux nient voir
    merci lulu

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.